Dès la rentrée prochaine, le leader des formations en commerce, marketing et management des filières vins et spiritueux proposera aux étudiants étudiants ayant validé un BTS, DUT ou un DEUG, de suivre à Beaune une formation bachelor (diplôme de niveau bac +3) en « Commercialisation des vins et spiritueux. » Déjà présent à Bordeaux, Londres, Paris et Shanghai avec des formations bac +3, +5 (MBA) ou executive (formation continue), l’INSEEC Wine & Spirits Institute, qui fête ses dix ans cette année, propose également au public des amateurs comme aux professionnels des formations courtes ouvrant sur une certification en connaissance des vins et spiritueux et en dégustation (plus d’infos ici).

« Notre approche très internationale et notre stratégie de déploiement dans les grandes capitales mondiales de la production et de la distribution nous ont clairement conduits, après dix ans de succès à Bordeaux, à choisir d’investir à Beaune au cœur de la grande Bourgogne » a expliqué la directrice générale du groupe INSEEC, Catherine Lespine, en photo ci-dessus avec le député-maire de Beaune, Alain Suguenot. Lors de la signature de la convention de location des locaux dans lesquels les cours débuteront en septembre, ce dernier a déclaré que la ville était heureuse d’accueillir l’expertise pédagogique de l’INSEEC et son « approche très pragmatique, en relation avec les professionnels de la filière », ajoutant que demain les étudiants « deviendront de véritables ambassadeurs de Beaune et de la Bourgogne et contribueront ainsi à leur rayonnement international. »

A l’initiative de Michel Maitre, proviseur du lycée viticole de Beaune, le directeur de l’INSEEC, Jean-François Ley, donnera ce mois-ci une conférence sur « Le marché mondial des vins et spiritueux et ses perspectives à l’horizon 2017 » et présentera à cette occasion le projet pédagogique de l’institut.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.