Demain dans les locaux de l’institut Paul Bocuse (Ecully), les douze candidats sélectionnés lors des épreuves organisées par l’Union de la sommellerie française les 16 et 17 novembre derniers à l’école Ferrandi (Paris) se disputeront le titre de Meilleur Ouvrier de France (MOF) en sommellerie devant le président de la classe sommellerie et Meilleur sommelier du monde Philippe Faure-Brac et les membres du jury. Parmi ces finalistes figurent Jonathan Bauer-Monneret, qui est devenu en octobre dernier le 28e « Meilleur Sommelier de France » (nous vous en avions parlé ) et un bienfaiteur de l’humanité selon bettane+desseauve, Pierre Vila Palleja, dont le restaurant Le petit sommelier est à découvrir ici. A tous les concurrents, nous souhaitons le meilleur pour cette étape décisive.

Les douze candidats :
Jonathan Bauer-Monneret (Spring, Paris)
Eric Goettelman (Bernard Loiseau, Saulieu)
Anthony Hubault (Auberge du jeu de paume, Chantilly)
Romain Iltis (La villa Lalique, Wingen-sur-Moder)
Christophe Martin (Lycée technique hôtelier, La Rochelle)
Florent Martin (George V, Paris)
Pascal Paulze (L’Oasis, Mandelieu-La Napoule)
Cédric Pilot (Les Crayères, Reims)
Philippe Troussard (Les Caudalies, Arbois)
Denis Verneau (La Mère Brazier, Lyon)
Nicolas Vialettes (Lasserre, Paris)
Pierre Vila Palleja (Le petit sommelier, Paris)

La photo ci-dessus, signée JB, a été empruntée au site de l’Union de la sommellerie française, sommelier-france.org

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.