Avant une nouvelle vente prévue les 25 et 26 mars dont le clou sera une verticale de Pétrus allant de 1944 à 1990 (bouteilles présentées séparément), la maison Artcurial annonce de beaux résultats pour sa première vente de vins de l’année, qui s’est tenue à Paris les 9 et 10 février et dont la première partie était consacrée aux bordeaux rouges et blancs. 87 % des lots ont été vendus pour un total de 769 987 euros (résultats disponibles à la consultation ici). Bien accueillie par les amateurs sur internet, cette vacation a vu les millésimes anciens faire bondir les enchères. Ainsi, un lot de quatre bouteilles du grand cru de Saint-Estèphe Château Cos d’Estournel dans le millésime 1949, estimé à 900 euros, a été adjugé pour 1 600 euros.

Côté bourgognes, une série d’étiquettes allant de 1933 à 1959, issues des appellations beaune, pommard ou encore gevrey-chambertin et appartenant à un même collectionneur, a trouvé preneurs à des niveaux allant du double à dix fois leur estimation. A la tête du département « vins fins & spiritueux » d’Artcurial, Laurie Matheson et Luc Dabadie précisent que « les lots de vins de Bordeaux se sont très bien vendus pendant la première partie de vente, parmi lesquels les lots de Château Lafite dont les estimations ont été ajustées en fonction de la baisse du cours constatée fin 2014. Du côté des bordeaux blancs, la collection de Château Rieussec a suscité toutes les convoitises des collectionneurs. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.