Engagée depuis 1997 dans une conduite raisonnée de ses vignes qui a été certifiée en 2008 et à nouveau en 2013, la famille Bonnie poursuit une réflexion éco-exigeante qui va bien au-delà de ces pratiques respectueuses limitant l’usage des produits phytosanitaires au strict minimum nécessaire. Aujourd’hui, à l’heure d’aborder la dernière phase de la certification « Haute Valeur Environnementale » (cliquer ici pour tout savoir sur ce processus), la propriété met en ligne sa charte interne concernant l’environnement.

En texte et en image, celle-ci rend compte des bonnes pratiques qui ont cours sur les 75 hectares de vignes des châteaux Malartic-Lagravière et Gazin Rocquencourt, notamment des premiers pas en bio et biodynamie, mais aussi tout autour, des haies jusqu’aux ruches en passant par la rénovation des bâtiments ou le recyclage des déchets. Bienfait pour la faune, la flore, la diversité à l’entour, cette gestion attentive de l’impact de l’exploitation sur son environnement l’est aussi pour les vins « qui gagnent d’année en année en profondeur, en minéralité, en typicité, tout en demandant moins d’intervention humaine. »


(cliquer sur l’image pour l’agrandir)
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. Ma soeur est chimiste.

    Après analyse, sa phrase favorite :

    Si l’eau du robinet contenait autant de pesticides que les grands crus du Médoc,

    elle serait interdite à la consommation…

    …à méditer !

    Bref : buvons bio !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here