Des vins. Du blanc, du rouge, des bulles et d’admirables douceurs. Des bons, un pas bon. Un choix. Une caisse de huit. Oui, ça change.

Ruinart 2000, EN MAGNUM
Il a quatorze ans, ce champagne. C’est assez peu au fond, le magnum lui a conservé toute la prestance de sa belle jeunesse. Il est fringant, d’une bonne finesse en même temps qu’il est accompli sans pousser dans le miel. Il aura fait un apéritif parfait. Il en aurait fallu deux magnums, comme toujours….lire la suite sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.