La grande maison Riedel lance Superleggero, une nouvelle gamme de verres qu’on veut croire super légers, donc. Superleggero fait référence aux carrossiers italiens des années 60, dont Touring, c’est déjà assez chic.

L’intention est claire, Riedel s’installe frontalement sur les terres de son concurrent Zalto et, dans une moindre mesure, face aux verres de Philippe Jamesse, d’une grande finesse et légèreté. Zalto bénéficie d’une certaine cote d’amour chez quelques amateurs avertis. C’était mon cas jusqu’à ce que je me trouve en situation de comparer des Riedel et des Zalto autour d’un même vin, un moulin-à-vent La-Rochelle du château de Moulin-à-Vent. Et ce jour-là, avec ce vin-là, dans ces circonstances, le Riedel n’a laissé aucune chance au Zalto qui semblait oublier en chemin la moitié des qualités du vin qui, pourtant, n’en manque pas…lire la suite sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here