S’ils précisent rester mobilisés, les vignerons de Sauternes et Barsac se félicitent de la belle avancée que représente l’avis défavorable rendu ce 30 mars par la commission d’enquête publique sur les projets de ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax vers l’Espagne. Ils remercient « tous les acteurs qui ont participé à cette prise de position et répondu à l’enquête » depuis qu’ils ont lancé leur alerte en décembre dernier, appelant à une mobilisation de l’opinion face à cette « réelle menace pour les appellations Sauternes et Barsac. »

Outre le fait de traverser une zone classée Natura 2000, riche de plus de 4 800 hectares de terres agricoles et de forêts, le tracé imaginé par RFF (Réseau ferré de France) prévoit en effet la coupure en plus de trois endroits de la rivière du Ciron,
« responsable du micro-climat sauternais et de l’apparition du botrytis », et concerne plus de 170 propriétés. Pas de déclaration d’utilité publique, donc. On se réjouit de cet avis négatif. La mobilisation continue cependant puisque que « le gouvernement a jusqu’en juin pour se prononcer après avis du Conseil d’Etat. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.