En l’an 2000, la maison Camus lançait un cognac qui bousculait audacieusement les codes de son appellation avec sa carafe pensée comme une épure, dont les lignes contemporaines rendait simplement hommage à l’assemblage qu’elle contenait. Toujours leader de sa catégorie après quinze ans (source : IWSR 2015), cet Extra Elegance se décline cette année dans une nouvelle expression “Dark & Intense” élaborée par Patrick Léger, maître de chai de la Maison, afin d’offrir aux amateurs « une expérience aromatique riche et puissante. » Cachée derrière une carafe laquée de noir présentée ces jours-ci à Singapour, au salon TFWA Asia-Pacific, la robe «aux reflets d’acajou et de topaze » de ce cognac est le fruit d’une technique exclusive.

« Il a d’abord fallu sélectionner les eaux-de-vie les plus adaptées, les soutirer en cours d’élevage, ouvrir les fûts (340 L) afin de régénérer leur plein potentiel aromatique, et les exposer à une flamme nue à température maitrisée. Cette opération délicate et minutieuse est réalisée à la main, fût par fût, grâce à l’expertise du maître tonnelier qui détermine la durée et le degré du brûlage qui permettra d’obtenir la meilleure harmonie avec le cognac. Les fûts sont ensuite remplis avec leur cognac d’origine. L’assemblage va alors lentement décupler ses arômes épicés. Seule la dégustation, que nous effectuons tous les jours, nous permet de décider d’arrêter la phase de “finish”, lorsque le cognac a définitivement pris son caractère singulier. »

Camus, cognac Extra Dark & Intense,70 cl, 480 €

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.