Le dimanche 31 mai, quarante skippers quitteront Pauillac pour la première étape de la « La Solitaire du Figaro – Eric Bompard Cachemire » parmi lesquels l’œnologue-viticulteur bordelais Yannick Evenou (Château Réaut). Passionné de vin et de voile, c’est à nouveau sur un bateau baptisé « Loi et Vin » qu’il s’engage pour la troisième fois (après 1994 et 1995) dans l’aventure de La Solitaire*, éclairant ainsi d’une lumière moqueuse et persistante « cette loi Evin** qui pénalise la viticulture française face à ses concurrents étrangers. »

C’est à Sylvie Cazes, présidente d’une autre aventure, celle de la future Cité des civilisations du vin, que Yannick Evenou a demandé d’être la marraine de ce bateau dont l’ensemble des acteurs de la filière viticole suivra sans doute le parcours. Décoré par l’artiste bordelais Jofo (le découvrir ici), ce Bénéteau arborera notamment un gigantesque logo de 15 m2 sur une grand-voile « d’un rose flashy », comme en témoigne l’image ci-dessous.

LoietVin-Jofo

*Créée en 1970, cette course en solitaire sans assistance, par étape sur monotype est l’une des courses sportives à la voile parmi les plus prisées en France. La 46e édition se déroulera du 22 mai au 28 juin. Elle partira après un rassemblement à Bordeaux. Les navigateurs parcourront 1 500 miles : Pauillac – Sanxenxo – Cornouailles – Torbay – Dieppe.

**La Loi Evin ou loi du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre la publicité en faveur du tabagisme et de l’alcoolisme est une loi controversée au sein la filière viticole, en raison de sa complexité et parce que son efficacité semble peu convaincante. En effet, si la consommation de vin a baissé de 30 % environ en trente ans, les consommations à risque n’ont cessé d’augmenter chez les jeunes.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.