L’interprofession du Roussillon se fait le relais des commentaires enthousiastes de Jeb Dunnuck, journaliste auprès de la revue créé par Robert Parker, The Wine Advocate, qui écrit ceci : « 2013 est un millésime formidable pour le Roussillon et on ne peut pas se permettre de passer à côté de ses vins. » Au sein de l’équipe du journal, Jeb Dunnuck est en charge des vins de la vallée du Rhône, du sud de la France, de Washington et du centre et du sud de la Californie. Sous un titre qui proclame que le Roussillon n’est rien de moins que le « roi de France » de ce millésime, qui fut très compliqué, le journaliste explique qu’« lors que lʼannée 2013 a été extrêmement difficile pour quasiment tout le vignoble français, ce millésime froid et tardif nous livre de fabuleux vins en Roussillon, qui nous offrent à la fois une belle fraîcheur ainsi quʼune grande richesse. » Notant des similitudes avec « lʼexceptionnel millésime 2008 », il estime que certains producteurs ont produit leurs meilleurs vins à ce jour. « Non seulement les rouges offrent une superbe qualité, mais les blancs et les rosés excellent également. »

Rappelant la région est protégée des aléas climatiques que subit le vignoble ces dernières années par un micro-climat spécifique, la fraîcheur de la Méditerranée et une topographie particulière avec des vignes dʼaltitude, jusquʼà 600 m, l’interprofession se réjouit de cette reconnaissance « aux répercussions internationales qui salue le travail accompli par lʼensemble des vignerons sur la dernière décennie. » Pas moins d’une trentaine de cuvées obtiennent en effet une note supérieure à 95 et six domaines se font particulièrement remarquer, avec plusieurs vins. Le Clos des Fées d’Hervé Bizeul, bien sûr, mais aussi le biologique Château de l’Ou, conduit par Séverine et Philippe Bourrier, Mas Bécha, propriété de Charles Perez, Domaine de l’Agly, conduit par trois amis, Boris Kovac, Hervé Sabardeil et Jean-Patrick Moaté, Domaine des Enfants, mené à la charrue et à la main par Marcel Bühler, et l’exploitation familiale de Jean-Marc et Eliane Lafage, Domaine Lafage. Quant à la à la meilleure note, 97/100, elle est obtenue par la maison Chapoutier, avec Domaine de Bila-Haut.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.