Comme à son habitude, le parc du cru classé de Provence dont la chapelle, patrimoine historique également classé, abrite les reliques de sainte Roseline et une mosaïque de Chagall, accueille tout l’été une exposition monumentale. Pour cette quinzième édition d’un événement pionnier de l’œnotourisme, ce sont les sculptures de Nicolas Sanhes que les visiteurs du château Sainte Roseline pourront voir jusqu’au 30 septembre. Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Perpignan, l’artiste expose notamment ici trois des plus importantes sculptures qu’il a réalisées à ce jour, « un travail de plus de deux ans pour cette performance de tension du métal en équilibre. »

Dans la première monographie consacrée à l’artiste, en librairie à partir du 11 juin (éditions Archibooks), dans laquelle figure la vue d’exposition en photo ci-dessus, le critique d’art Jean-Louis Poitevin qualifie le répertoire formel précis de Nicolas Sahnes de « géométrie incidente. » Les amateurs de vins – rosés, mais aussi rouges et blancs – comme d’œuvres contemporaines pourront la découvrir incidemment tout au long de l’été varois, ou de manière plus précise et commentée, le dimanche 26 juillet lors de la journée à thème que le château consacre traditionnellement à l’art contemporain (plus de renseignements en cliquant ).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.