La quinzaine du « Printemps bio » qui se termine demain a été l’occasion pour l’organisme Alliance Loire, engagé depuis longtemps « dans le respect de la nature » et l’agriculture raisonnée et désormais positionné comme un acteur incontournable de la production de vins certifiés AB avec plus de 400 000 bouteilles produites sur sept appellations, de dévoiler ses deux gammes de vins bios.

Capture d’écran 2015-06-15 à 17.11.19La première est baptisée « Azuré » du nom d’un papillon « dont la survie dépend de la biodiversité » et ses vins sont proposés en grande distribution (par exemple le muscadet-sèvre-et-maine ci-dessus, 5,30 euros).

La seconde s’appelle « Demoiselle Bleue », comme cette libellule qui joue un rôle majeur dans l’écosystème : « Très sensible à la qualité des eaux, c’est un excellent témoin de la richesse du milieu. Menacée de disparition, elle est devenue un des symboles de la biodiversité et est protégée en Val de Loire. »

Ses vins, parmi lesquels le saumur rouge et le cabernet-d’anjou rosé ci-contre (6,90 et 6,50 euros) sont à découvrir chez les cavistes.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.