Avec la photo ci-dessous, prise vendredi dernier lors des répétitions des commémorations de la bataille de Waterloo, la maison de Champagne Napoléon souhaitait faire « un clin d’oeil à l’histoire », son destin et celui de l’empereur étant scellés depuis que la marque a été déposée, en 1906 (voir la publicité ci-dessus, toute l’histoire est racontée ici). Si l’année 2015 marque le bicentenaire du retour en France de Napoléon et de la période des Cent-Jours, c’est aussi celui de son exil sur l’île de Sainte-Hélène.

De nombreuses manifestations dans toute l’Europe doivent marquer ces différents anniversaires et la maison, installée à Vertus au début du XIXe siècle et devenue en 1950 la propriété de huit familles de vignerons, s’est associée à ces festivités. Sur la base de 120 hectares cette marque champenoise produit 50 000 bouteilles par an (Brut Tradition, 29,90 euros, Brut Blanc de Blancs, 34 euros et Brut Rosé, 34,95 euros) et exporte 60 % de cette production, notamment en Belgique et au Japon.


Les grognards buvaient-ils du champagne ?
Les grognards buvaient-ils du champagne ?
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.