La terrasse ouvrant sur le parc du château d’Agassac sert désormais de cadre à un restaurant dirigé par le sommelier Giovanni Curcio. Outre le très beau décor en photo ci-dessus, des douves, des cygnes et quatre tourelles dont les toits d’ardoise « marquent l’entrée du Médoc viticole », cette propriété dont la gamme de six vins « justifie à elle seule l’ouverture de La Table d’Agassac » souhaite offrir aux amateurs un restaurant dont l’identité se fonde d’abord sur le vin. A la tête de ce domaine de 43 hectares depuis 1997, date de son rachat par Groupama, Jean-Luc Zell tient à ce que le vin constitue le « centre de la proposition gastronomique », essentiellement basée sur la mise en valeur des produits du marché du jour.

Arrivé en France par la grande porte (L’Arpège d’Alain Passart), le napolitain Giovanni Curcio était depuis 2013 le chef sommelier d’Il Vino, le restaurant parisien créé par Enrico Bernardo (Meilleur sommelier du monde 2004). Au moment de prendre ses fonctions à La Table d’Agassac, il s’est adjoint les talents d’un chef consultant, Anthony Genovese (Il Pagliaccio**, à Rome), et du chef cuisinier Jacopo Bracchi. « Sur la base d’accords mets et vins que Giovanni Curcio travaille avec sa sensibilité de sommelier, les propositions de vin au verre accompagneront les menus quotidiens. La carte des vins sera basée sur des fidélités à des producteurs français et étrangers, et bien sûr aux vins d’Agassac. Chacun sera représenté par plusieurs étiquettes et plusieurs millésimes. »

Cette nouvelle adresse dont la fourchette de prix se situe entre 17 et 25 euros à l’heure du déjeuner est ouverte tous les jours sauf le dimanche soir. Plus de renseignements et réservation ici.

La terrasse de la Table d'Agassac, ©Guy Charneau
La terrasse de La Table d’Agassac, ©Guy Charneau

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.