La nouvelle édition du guide « Petit Futé, Tourisme & Vignoble en Alsace » vient de paraître et nous vous livrons, tel quel, le texte avec lequel l’éditeur accompagne la sortie de cet ouvrage de 240 pages qui recense les vins d’Alsace (appellations, cépages, terroirs, production, dégustation, etc.), détaille sa route des vins, village après village, vignoble après vignoble, et propose une sélection « futée » de vins à moins de vingt euros.


« La route des vins d’Alsace longe le piémont des Vosges, sur un tracé déjà emprunté par les Celtes puis les Romains. Lorsqu’on la parcourt, au milieu de paysages enchanteurs, de villages pimpants et guillerets, et sous l’ombre protectrice des châteaux forts, dont les ruines encore fières couvrent les éminences, il est dur d’imaginer combien cette paisible harmonie est trompeuse.

Chaque année, les mauvaises fées météorologiques guettent le vignoble, des insectes voraces et voyageurs, venus parfois d’autres latitudes, endommagent les délicieux grains gorgés de soleil, et il faut sans cesse veiller à ce que des champignons pas toujours nobles ne s’installent. Il faut bien des efforts pour que, les verres remplis, « les coeurs grandissent, domptés par l’arc de la vigne. » (Pindare).

Et pourtant, bon an mal an, les vignerons parviennent à maintenir, grâce au travail fourni et aux soins amoureux apportés à leur domaine, la qualité de leurs vins, qui bien sûr seront différents selon les millésimes, mais conserveront toujours les particularités propres aux vins d’Alsace : parfois gracieux et gais, comme une volée de cloches annonçant une bonne nouvelle, parfois subtils et profonds, mystérieusement émouvants, comme la contemplation d’un beau paysage ou d’une oeuvre d’art.

Tout au long de la route des vins, des chemins et sentiers viticoles serpentent sur les plus jolis terroirs et permettent, grâce aux nombreux panneaux didactiques qui les émaillent, d’appréhender le travail de la vigne, la diversité des cépages et la production du vin. Le soir bien sûr, les travaux pratiques sont de rigueur, dans l’ambiance chaleureuse des winstubs ou des nombreux restaurants de la région.

Aujourd’hui, des domaines de plus en plus nombreux proposent aux touristes, dont l’intérêt pour le vin et ses secrets va croissant, des activités liées à l’oenotourisme : pique-nique chez le vigneron, promenades accompagnées dans les vignes suivies de dégustations commentées, ou encore journées de vendanges. Excellente occasion de rencontrer les vignerons, et de s’étonner de l’adéquation souvent évidente de leur personnalité et de leurs vins ! »

Petit Futé, Tourisme & Vignoble en Alsace 2015-2016 + édition numérique offerte, 8,95 euros.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.