C’est l’histoire d’un petit garçon de six ans, hélas orphelin, seul propriétaire d’un beau domaine d’une quarantaine d’hectares à Bandol, le château Salettes (où l’on entreposait le sel au Moyen-Âge). Ce petit garçon représente la dix-neuvième génération d’une famille de vignerons installée là depuis 1604. Un terroir épatant qui regarde vers le sud et l’est, vers La Ciotat, juste en dessous de La Bégude, à la Cadière d’Azur…lire la suite sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.