C’est dans un contexte de restriction d’eau lié aux fortes chaleurs qui concerne trente départements à la mi-juillet que la Cité des civilisations du vin actuellement en construction à Bordeaux* s’est dotée d’un système de récupération des eaux de pluie, dans un souci de durabilité écologique autant qu’économique.

Maître d’ouvrage de ce bâtiment dont l’ouverture est prévue pour 2016, la ville de Bordeaux « a décidé de mettre en place une installation innovante pour récupérer l’eau de pluie de la toiture de son futur emblème touristique et culturel international », une mission qui à été confié à l’entreprise Kipopluie, sous-traitante du groupe Eiffage.

Comme on le voit sur la photo ci-dessus, trois cuves de 120 m3 ont été enfouies début juillet au pied du bâtiment, « une cuve de récupération des eaux de pluie ainsi que deux grandes cuves de réserve incendie. » La solution de récupération mise en œuvre par Kipopluie permettra une autonomie quasi-complète de l’arrosage du site.

« Grâce à cette alternative écologique, la Cité des civilisations du vin souhaite réduire ses charges liées à l’eau et s’inscrire comme un projet viable pour l’environnement et l’économie de la région. »

* Répétons-le, on peut suivre l’avancée du chantier en images ici.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.