Marcel Guigual est le lauréat des « Victoires des autodidactes » pour la zone Rhône-Alpes et Auvergne. Comme leur nom l’indique, ces “victoires” organisées depuis 1989 par le « Harvard Business School Club de France » et Mazars, une organisation spécialisée dans l’audit, le conseil et les services comptables, fiscaux et juridiques, ont pour objectif de distinguer des parcours de dirigeants et chefs d’entreprises qui ne sont pas passés par la case des études supérieures. La finale nationale se tiendra à l’Assemblée nationale, début 2016.

A la tête de la troisième cave la plus admirée de France, la 5e d’Europe et la 9e au niveau mondial selon le classement du magazine Drinks International, le président-directeur général de E. Guigual SAS, désormais installé au château d’Ampuis, acquis en 1995, a commencé à travailler à dix-sept ans, sur les traces d’un père vigneron soudain devenu aveugle. « Mon père m’a tout transmis par voie orale ; chaque soir, je l’emmenais se balader et c’est aussi comme cela qu’il m’a formé. » Ce domaine fondé par son père à Ampuis en 1946, Marcel va peu peu l’agrandir et le faire rayonner dans le monde entier.

En 2014, la maison E. Guigual a produit environ 7 millions de bouteilles dans différentes appellations de la Vallée du Rhône (côte-rôtie, mais aussi condrieu, saint-joseph, hermitage, châteauneuf-du-pape, gigondas, etc.) et réalisé, pour moitié à l’export, un chiffre d’affaires qui dépasse les 50 millions d’euros. Une réussite familiale avant tout, a précisé Marcel Guigual en recevant son trophée. « C’est un immense bonheur que de savoir que mon fils Philippe, brillant œnologue qui a fait les études que je n’ai pas pu faire, représente la troisième génération de Guigal à la tête du domaine. J’avais une admiration sans borne pour mon père Etienne ; je voue désormais la même à mon fils. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.