Les 5 et 6 novembre, la maison Artcurial dispersait 1 040 lots. 77 % d’entre eux ont été vendus, pour un total de 522 145 euros, frais inclus. Revue de détail ci-dessous.

« Du côté des bordeaux, la surprise de cette vente est venue du regain d’intérêt pour le château Lafite Rothschild, un peu abandonné ces dernières années. Le lot de douze bouteilles de lafite-rothschild 1989 a été vendu 6 500 euros, loin de son estimation (3 150-3 250 euros). Les petrus continuent à être très demandés, à l’image du lot 333 (en photo ci-dessus, ndlr) qui a atteint 17 800 euros.

Les bourgognes continuent d’afficher des prix en hausse, aussi bien pour les rouges que pour les blancs. Plusieurs belles enchères ont eu lieu pour de grands millésimes, par exemple six bouteilles de chambertin-clos-de-bèze 1990 adjugées 9 800 euros, frais inclus. Ce fut également le cas pour les millésimes 1982, 1989, 2005 et 2009.

Les envolées pour les spiritueux rares présagent le succès de la première vente de champagnes et spiritueux, qui sera organisée à Monaco le 18 janvier 2016. Artcurial y présentera quelques bouteilles en édition limitée dont un flacon de whisky Chivas “Royal Salute Tribute to Honour”, 45 ans d’âge, produit à seulement 21 exemplaires et estimé 180 000 euros »
 
En photo ci-dessus, six bouteilles de Petrus 1989 estimées 12-13 000 euros et adjugées 17 800 euros.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.