Voilà que Légasse, armé de ces poncifs habituels et de ses jeux de mots éculés, s’attaque au Grand Tasting. On se demande ce qui lui prend, son quart d’heure warholien dure encore (merci, Natacha) et personne ne lui dispute son statut de donneur de leçons, mais bon, il est comme ça.

Voyons ce qu’il nous dit…

lire la suite ici sur le blog bonvivant


Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. J’eus l’occasion d’entendre ce monsieur, à la TV, pestant contre les degrés actuels. J’aurais aimé lui dire : je vous en prie, cessez, avec morgue, d’être incompétent. François Mitjavile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.