En 1992, Bernard Magrez, propriétaire de Château Pape Clément (et de quarante propriétés viticoles en France et dans le monde), a créé une distinction qui fait chaque année d’une personnalité combinant « remarquables qualités humaines » et « attachement à la vigne et au vin » l’ambassadeur exceptionnel du grand cru classé de Graves. Après le pape des mots (Depardieu, en 2007), le pape de la musique (Rostropovitch, en 1994), le pape de l’information (Poivre d’Arvor, en 2004) ou encore celui de la gastronomie (Robuchon, en 2010), la lignée inclut désormais un pape de l’oncologie. Ce titre symbolique a été remis mardi au professeur David Khayat, qui se consacre depuis plus de 30 ans à la lutte contre le cancer, au sein de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, auprès d’instances nationales et internationales et via sa fondation,dont on pourra découvrir les missions (amélioration de la qualité de vie des patients, recherche médicale, mobilisation de la communauté internationale) en cliquant ici.

Le professeur Khayat est né en 1956 à Sfax en Tunisie et a effectué ses études à l’université de Nice. Docteur en médecine en 1985, il obtient en 1988 son doctorat en sciences dans le domaine de l’immunologie. En 1990, il est nommé professeur de médecine à l’université Pierre et Marie Curie (Paris VIII), médecin des Hôpitaux de Paris et chef du service d’oncologie médicale du groupe hospitalier Pitié Salpêtrière-Charles Foix. Auteur de nombreux ouvrages, médicaux, de fiction ou de recettes de cuisine, et membre des plus grandes sociétés américaines de cancérologie (American Association for Cancer Research, American Association of Immunologists), le professeur Khayat a été élu en 2013 membre du conseil d’administration de l’American Society of Clinical Oncology, société savante de référence pour la cancérologie dans le monde. Il est également conseiller du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.