Le nouveau magazine de la maison Bettane +Desseauve existe en version number two. Beaucoup mieux que la version 1 (qui était un numéro zéro publié comme un n°1).
Plusieurs raisons.
La maquette a fait un très grand pas en avant dans la bonne direction. Le bravo. J’adore.
Le sommaire est dingue, d’une richesse folle comme on n’en voit nulle part ailleurs.
L’iconographie est au mieux avec deux portfolios (les Têtes de cuvée de Mathieu Garçon et la Champagne vue par Leif Carlsson).
De très beaux sujets (de Richard Geoffroy à Peter Gago en passant par l’Italie), beaucoup d’intelligence (la psychanalyse de Saint-Émilion, les années en 5, le génie du pinot noir, oxydation ou oxydatif) et de très belles dégustations.

Ce numéro est infiniment mieux fait que le numéro 1, ce qui m’enchante. Et les pistes de progrès sont analysées, le numéro 3 sera encore mieux et ainsi de suite. EN MAGNUM devient trimestriel en 2016. Les trucs qui marchent, c’est quand même agréable. Cela dit, on ne fait pas de trucs qui ne marchent pas.
Ah oui, il y a du doré sur la couverture. Pour la table basse, c’est un plus.

Voir le sommaire ici


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.