La consommation de vin a beaucoup changé en 50 ans. Le vin est passé d’un statut “aliment quotidien” à un produit de consommation occasionnelle, de convivialité et de partage. C’est une bonne chose. Il est d’autant plus essentiel d’accompagner ces changements et de donner aux Français des cadres permettant de se situer. »
Joël Forgeau, président de Vin & Société

Avec pour “héros” des grains de raisins pleins de raison, l’organisme Vin & Société, qui fédère les 500 000 acteurs de la vigne et du vin en France, s’apprête à lancer une campagne pédagogique nationale qui durera jusqu’à l’été 2016. Cette initiative qui est une première pour la filière viticole a pour ambition de faire connaître les repères de consommation définis par les autorités de santé, qui donnent un cadre très clair à la notion de modération ainsi qu’une définition de la consommation excessive, mais sont pourtant ignorés par neuf Français sur dix (baromètre Ifop – Vin & Société 2014).


« Il nous paraît fondamental de faire connaître les repères de consommation. Rappelons que les pouvoirs publics dépensent seulement 5 millions d’euros par an pour conduire des campagnes de prévention alcool et qu’aucune campagne sur les repères de consommation n’a été menée jusqu’à présent, contrairement à ce qui se fait par exemple en Espagne ou au Québec », explique Joël Forgeau, en ajoutant que L’OCDE a rappelé à l’ordre au mois de novembre tous les pays membres, estimant leurs dépenses de prévention insuffisantes.

« Elles représentent en moyenne 3 % des dépenses totales de santé et la France a un niveau encore inférieur avec seulement 2 %. Certes, nous ne réglerons pas tous les problèmes de santé publique à nous seuls avec une première campagne d’information, mais nous nous engageons et nous faisons notre part. Nous tendons la main aux autorités de santé pour des actions complémentaires concertées alliant raison et responsabilité. Chacun le sait bien, l’éducation et la prévention sont les chemins les plus efficaces pour lutter contre les abus. »

A partir de dimanche, dans la presse quotidienne nationale (Le Journal du Dimanche, Le Figaro, Le Monde et Libération), la presse hebdomadaire (Le Point, L’Obs, Paris Match), la presse professionnelle (La Vigne, La Revue des vins de France, Rayon Boissons, Viti, Terre de Vins) et sur différents sites d’info grand public comme de gastronomie, les affiches ci-dessous vont largement se montrer. Cette toute première campagne grand public de Vin & Société sera aussi relayée sur les réseaux sociaux (#Vindomptables) et 500 000 notices de consommation responsable vont également être éditées. 





Aimer le vin, c’est aussi avoir un grain de raison :
2 verres maximum par jour pour les femmes,

3 verres maximum par jour pour les hommes,

4 verres maximum en une seule occasion
,
0 verre au moins 1 jour par semaine.

Capture d’écran 2015-12-03 à 17.29.43

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.