« La campagne charentaise est paisible mais le cognac que l’on y produit vaut de l’or et attire les malfrats et le spéculateurs. » Voilà qui campe le décor de l’enquête que va mener dans sa région natale et au gré des secrets de « l’eau-de-vie la plus réputée du monde », dont la production est exportée à 97,4 % vers 156 pays, l’héroïne de Cognac, une « journaliste et photographe plutôt habituée aux zones de guerre. »

Le premier tome de cette aventure signée Chapuzet, Corbeyran et Brahy et publiée aux éditions Delcourt , premier éditeur de bande dessinée francophone, sera en librairie le 27 janvier, au moment même où s’ouvrira la 43e édition du festival qui réunit chaque année à Angoulême des centaines de milliers de passionnés du neuvième art (cliquez ici pour plus de renseignements).

Cognac, La Part des démons (tome 1). Editions Delcourt, 12 euros

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.