L’histoire se passe dans le Médoc à Listrac, dont chacun sait que ce nom signifie la frontière
– la lisière – entre Médoc des eaux (de l’estuaire) et Médoc des arbres (des Landes).
Une région qui a produit des rouges et des blancs de toute éternité ou presque.

Là, dans le salon du château Fourcas-Hosten, réhabilité par les frères Momméja, un conseil de guerre réunit les frères propriétaires, donc,
et Caroline Artaud-Debelmas, la directrice du domaine. L’idée est de se lancer dans une production de vins blancs. Oh, pas grand’chose, deux hectares un peu plus, mais quand même, voilà du nouveau…

lire la suite ici sur le blog bonvivant


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.