Professeur accrédité à l’École du vin de Bordeaux, correspondante pour le magazine britannique Decanter, traductrice (Lynch Bages & Cie, Glénat, 2013, Wine, Moon and Stars, Abrams, 2015) et auteur récompensé par le Prix Baron Philippe de Rothschild pour son ouvrage Élixirs, Premiers grands crus classés 1855 (Éditions de La Martinière, 2012), Jane Anson vient de consacrer un ouvrage au célèbre domaine de Saint-Emilion qui est la propriété de la famille de Boüard de Laforest depuis 1782.

Situé à moins d’un kilomètre du célèbre clocher de Saint-Émilion, sur le fameux “pied de côte”, Angélus est l’oeuvre d’une passion écrite depuis huit générations

Au fil des photographies de Guillaume de Laubier, qui a déjà signé de nombreux livres parus aux éditions de La Martinière (entre autres L’Esprit des vins, À la table des designers, Les Plus beaux opéras du monde et tout récemment Maisons de haute couture) et dévoile ici le résultat des travaux de grande ampleur qui ont embelli la propriété, ces pages emmènent l’amateur à la découverte de l’histoire de cette terre, de ses vignes, des siècles qui passent et des hommes qui transmettent.

Jane et Anson et Guillaume de Laubier, Angélus.
Editions de Lamartinière, 224 pages, 50 euros (en librairie le 17 mars)

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.