Déjà récipiendaire d’un Best of Wine Tourism d’or, dans la catégorie « Architecture, parcs et jardins », le château Soutard a reçu en janvier dernier le prix de l’œnotourisme lors des Trophées du vin 2016 de La Revue du vin de France. Située « sur cet unique plateau calcaire où tous les grands crus de Saint-Emilion se révèlent », cette propriété qui appartient depuis 2006 à AG2R La Mondiale a été entièrement restaurée. D’abord rénovée d’un point de vue viticole à partir de 2007 (deux ailes sont dédiées aux cuviers, aux chais et à la salle de dégustation), elle a désormais retrouvé tout son lustre d’origine et a inauguré en septembre dernier les quatre chambres d’hôtes en photo ci-dessous.

Outre les balades dans le parc qui entoure cette chartreuse XVIIIe dont tous les meubles et tableaux d’époque ont été achetés en vente publique et tous les tissus sont des rééditions de dessins du XVIIIe siècle, les hôtes de ces lieux pourront entreprendre une visite de la propriété avec dégustation commentée (10 euros par personne), se mettre quelques heures dans la peau d’un chef de culture ou d’un maître de chai (“Journée du vigneron”, 50 à 90 euros selon les périodes), s’essayer aux accords mets-vin (“Défi culinaire”, 150 euros) encore découvrir le patrimoine architectural de Saint-Emilion, inscrit en 1999 sur la Liste du patrimoine mondial depuis 1999 (“Visite Unesco”, 60 euros).

Réservation au 05 57 24 71 41.


De gauche à droite et de haut en bas, la “Chambre Baldaquin” (270 ou 315 euros la nuit selon la saison), la “Chambre aux Oiseaux” (200-250 la nuit), la “Chambre Polonaise” (250-295 euros) et la “Suite Oberkampf” (280-330 euros).
De gauche à droite et de haut en bas, la “Chambre Baldaquin” (270 ou 315 euros la nuit selon la saison),
la “Chambre aux Oiseaux” (200-250 la nuit), la “Chambre Polonaise” (250-295 euros) et la “Suite Oberkampf” (280-330 euros).
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.