Dès jeudi, l’événement organisé par les appellations du Languedoc et du Roussillon dans les restaurants, les bars à vins, les brasseries, les tables d’hôtes et chez les cavistes est de retour à Paris pour un mois. Pour cette cinquième édition, « Le Printemps du Languedoc-Roussillon » sera également présent à Rennes, à Lille et à Toulouse. Avec des menus 100 % cuisine du Sud, des suggestions d’accords mets-vins ou encore des formules « un verre offert pour un verre commandé », plus de 1 000 établissements sont partenaires cette année de cette opération de valorisation des différentes appellations de la région. Pour trouver les plus proches de chez eux, les amateurs pourront se connecter à l’application “GeoVina”, dédiée aux vins et à l’œnotourisme en Languedoc-Roussillon, qui proposera pour l’occasion « un agenda complet des événements organisés pendant la manifestation. »

En plus des douze vins qu’il propose en dégustation au verre toute l’année à ses clients, Philippe de Laulanié, qui tient la cave de dégustation Wine Touch (Paris 4e) participe pour la troisième fois à l’événement : « Cette année, nous allons mettre à l’honneur trois ou quatre viticulteurs qui viendront faire goûter leur production dans les appellations coteaux-du-languedoc et corbières, à raison d’une dégustation par semaine. » Pour Alain Fontaine (Le Mesturet, Paris 2e), qui participe au « Printemps » depuis l’origine, c’est également l’occasion de faire venir des vignerons et de créer des moments d’échange. « C’est une région qu’on adore et que nous souhaitons faire découvrir aux clients. Cette opération permet de mettre en avant les vins (…) que nous avons à la carte tout au long de l’année. Nous avons également un vin du mois que nous mettons sur table durant cette période. »


infographieSuddeFrance

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.