Si la vente en primeur des vins de la dernière vendange, encore en élevage, est considéré par beaucoup comme l’apanage de Bordeaux, ce type de commercialisation est également pratiqué ailleurs dans le vignoble et notamment en Bourgogne lors de la très courue vente des Hospices de Beaune qui se tient chaque année à l’automne depuis le milieu du XIXe siècle. Premier acheteur des Hospices permettant depuis longtemps aux particuliers d’y acquérir des vins, la plus que « centenaire et toujours familiale » maison Albert Bichot propose depuis peu aux amateurs l’exclusivité de cinq grands vins vinifiés et élevés par ses soins via leur vente en primeur sur un site dédié (cliquez ).

Propriétaire de plus de cent hectares de vignes de Chablis jusqu’au Beaujolais, la maison Albert Bichot possède sur cette typique mosaïque de terroirs qui caractérise la Bourgogne (ce sont ces fameux “climats” désormais classés au Patrimoine mondial) un certain nombre de « parcelles admirablement situées, mais si petites qu’elles ne pouvaient pas jusqu’à présent être commercialisées avec leur nom de lieu-dit », les faibles quantités produites, parfois quelques centaines de bouteilles, rendant difficile leur commercialisation auprès des professionnels. Vinifiés et élevés séparément, les vins issus de ces parcelles étaient jusqu’à présent le plus souvent « assemblés avec d’autres terroirs prestigieux.»

Les vins de cinq de ces lieux-dits, dont le plus petit mesure 19 ares, sont désormais proposés aux amateurs en primeur, ce qui constitue une économie d’au moins 25 % par rapport à un vin similaire de la maison acheté chez un caviste. En rouge, le vosne-romanée 1er cru Les Rouges du Dessus (81 euros la bouteille), le volnay 1er cru Les Brouillards (55 euros) et le savigny-les-beaune Les Picotins (26 euros), en blanc, le meursault Clos de Magny (47,50 euros) et le saint-aubin 1er cru (35 euros) sont disponibles à la vente (à partir de 6 bouteilles par vin) sur le site myprimeurs.com, et ce jusqu’au 30 novembre prochain. Pour ceux qui préfèrent « un vieillissement plus lent », la maison propose de plus grands contenants, magnums ou jéroboams, à partir d’une commande de 24 bouteilles.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here