Château La Verrerie, lubéron 2015

Ce qu’il fait là
Oui, vraiment, qu’est-ce qu’il fait là ? Un rosé 2015, il est bien gentil, mais il file à fond de cave, on le reverra avec plaisir l’année prochaine, débarrassé du stress de sa naissance et de sa mise en bouteille, apaisé (comme dirait l’autre), délicieux. Il est d’usage de boire dans l’été la production des vins rosés de Provence. Dans la plupart des cas, il n’y a rien d’autre à faire (en ajoutant des glaçons), mais dès qu’il s’agit d’un rosé de belle origine, on l’attend au moins un an, voire deux ou trois, on y gagne toujours. Les meilleurs rosés sont tous des vins de garde.

Lire la suite ici sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.