Quelques semaines après la splendide prise de position du groupe EPI, déjà propriétaire des champagnes Charles Heidsieck et Piper-Heidsieck, qui a acquis les grands rouges de la famille Biondi Santi, en brunello-di-montalcino, voilà une autre preuve de l’incroyable santé de la filière vin française.
Le groupe familial, Maisons et Domaines Henriot, dirigé depuis deux ans par Gilles de Larouzière a pris le contrôle d’une winery de tout premier plan en Oregon. Elle porte un drôle de nom, Beaux Frères, qui témoigne de l’actionnariat composé de Michael Etzel, le vinificateur-fondateur et de son beau-frère qui n’est autre que Robert Parker, mari de la sœur aînée de Michael. Oui, lui-même. Il reste actionnaire.

Lire la suite ici sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.