Philippe Baijot (Lanson, BCC) rencontre Alain-Dominique Perrin (Cartier, Richemont).
Cette conversation s’est tenue en septembre 2016 au restaurant Taillevent, animée par Jean-Luc Barde et photographiée par Mathieu Garçon.
Pour mémoire, Philippe Baijot est le président de Lanson, Besserat de Bellefon et quelques autres marques au sein du groupe BCC co-piloté avec Bruno Paillard. Alain-Dominique Perrin, après avoir fait de Cartier la marque d’horlogerie et de joaillerie qu’on connaît, est devenu le président du groupe de luxe Richemont, il en est encore le patron du comité stratégique. Il est, à titre personnel, le propriétaire du beau château Lagrézette à Cahors.

Deux patrons du vin, du champagne, du luxe font le portrait d’un pays surdoué, la France, championne de l’art de vivre, ralentie dans son dynamisme et sa créativité par la complexité administrative, la lourdeur des charges et l’absence de dialogue social constructif.
Voici un plaidoyer ardent pour la liberté d’entreprendre.

Comment le vin vous est-il venu ?  
Philippe Baijot : Le fruit du hasard, mon père était ardennais, dirigeait une fonderie avec son frère…

Lire la suite ici sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.