Mes magnums (41) le malbec du prince

0

Clos Triguedina, cahors 1998

Ce qu’il fait là
Un cahors (un cador ?) a sa place dans tous les bons journaux du vin. Depuis plusieurs années déjà, c’est toute une appellation qui revit en assurant la pédagogie de son cépage-roi, le malbec. Et en rappelant au monde que l’Amérique du Sud n’en a ni l’origine, ni l’exclusivité.

Pourquoi on l’aime
La cuvée Prince Probus rend un hommage lointain à l’empereur qui fit replanter des vignes dans le Quercy dès le IIIe siècle de notre ère. On l’aime aussi parce qu’un cahors de 1998, c’est un vin apaisé des exigences de la prime jeunesse.

Lire la suite ici sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here