Proposition impériale


0

Avis aux amateurs, le millésime 2015 issu de la propriété fondée il y a vingt ans par la baronne Philippine de Rothschild et Eduardo Guilisasti Tagle, le président de Concha y Toro (anniversaire que nous vous avions raconté ici), est en vente ces jours-ci chez Chateaunet, le site marchand du négociant bordelais Duclot (il y a aussi deux magasins en région parisienne). « Fruit d’un savoir-faire vinicole séculaire exporté sur un vignoble unique en termes de terroir et de climat », cet assemblage de cabernet-sauvignon (68 %), carmenère (22 %), cabernet franc (8 %) et petit verdot élevé 18 mois en barriques de chêne français neuves est un vin « précis et élégant » qui allie « complexité et harmonie. » Si cette belle proposition fait l’objet d’une quantité limitée, elle est déclinée en différents formats : on peut ainsi commander ce grand vin chilien en bouteille, en magnum, en double-magnum et en impériale.

Le millésime 2015 raconté par Viña Almaviva (Puente Alto, Chili) :

« Ce millésime a été marqué par un hiver relativement sec, avec seulement 243 mm de pluie entre mai et septembre 2014. Alors qu’il avait fait particulièrement chaud et sec entre début octobre et mi-novembre, les températures se sont nettement rafraîchies entre mi-novembre et mi-décembre, avec des journées nettement plus nuageuses. Fort heureusement, cette baisse de températures durant la période de floraison et nouaison n’a pas eu d’incidence négative sur la future production du vignoble. Compte tenu d’un potentiel de production initial élevé, nous avons d’ailleurs dû procéder à d’importantes vendanges vertes sur la plupart des cépages pour réduire leur rendement.

L´été a été particulièrement chaud et sec, avec des températures élevées entre mi-décembre et la troisième semaine de mars. La véraison a démarré plus tôt que prévu sur l’ensemble des variétés, tout comme la vendange du premier merlot ramassé le 16 mars, deux semaines plus tôt que d’habitude. Le cabernet-sauvignon a ensuite été récolté entre le 1er avril et le 13 mai, profitant du rafraîchissement progressif et habituel des températures – surtout la nuit – pour maintenir dans les raisins un bel équilibre entre fraîcheur et maturité. Les vendanges ont globalement été exceptionnellement longues, s’étalant sur plus de 10 semaines et terminant le 26 mai avec le ramassage de la dernière carmenère. »



Almaviva 2015, 110 euros la bouteille chez Chateaunet.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.