La mort de Patrick Maroteaux

0

L’homme était aussi discret qu’il était élégant. À la tête du château Branaire-Ducru, quatrième cru classé de Saint-Julien, il a fait progresser ses vins avec application et ténacité pour rendre à la propriété familiale toute l’identité de son terroir. Il s’est acquitté de ses obligations inter-professionnelles à la tête de l’Union des grands crus de Bordeaux de 2000 à 2008 au bénéfice de tous ses pairs.

Il s’est éteint le 19 novembre après un long combat qui l’a vu se battre contre la maladie avec courage. Son fils François-Xavier nous précise : « il est parti apaisé ».

À sa famille, toute l’équipe de Bettane+Desseauve présente ses condoléances attristées.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.