La mort de Patrick Maroteaux

0

L’homme était aussi discret qu’il était élégant. À la tête du château Branaire-Ducru, quatrième cru classé de Saint-Julien, il a fait progresser ses vins avec application et ténacité pour rendre à la propriété familiale toute l’identité de son terroir. Il s’est acquitté de ses obligations inter-professionnelles à la tête de l’Union des grands crus de Bordeaux de 2000 à 2008 au bénéfice de tous ses pairs.

Il s’est éteint le 19 novembre après un long combat qui l’a vu se battre contre la maladie avec courage. Son fils François-Xavier nous précise : « il est parti apaisé ».

À sa famille, toute l’équipe de Bettane+Desseauve présente ses condoléances attristées.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here