Les châteaux bordelais ont refermé leurs portes, c’en est terminée pour les dégustations de la Semaine des primeurs du millésime 2018. Avant de livrer les préférés de nos experts en chef Michel Bettane et Thierry Desseauve, voici un bref retour sur la dégustation collégiale organisée chez le négociant bordelais Joanne. Véronique Raisin nous livre ses impressions sur un millésime qui s’annonce vraiment grand.

« Sortez vos calepins et notez les affaires à petit prix : Château Reynon, Château Marjosse en rouge et blanc (propriété personnelle de Pierre Lurton, directeur de Cheval Blanc et Yquem), Puygueraud rouge et Alcée, deux crus de l’écurie de Nicolas Thienpont qui a parfaitement réussi Pavie-Macquin et Larcisse Ducasse.

À Saint-Emilion, on retiendra Château Villemaurine, impeccable de finesse, Jean Faure et ses cabernets francs explosifs et scintillants (67 %), Château de Ferrand qui revient fort, Fonroque, la Marzelle, Les Grandes Murailles (mini cru de 1,46 ha), Le Prieuré, Beauséjour Duffau Lagarosse et Canon au sommet. Figeac déploie sa sève avec panache : il est grandissime.

À Pomerol, citons le moins connu Bourgneuf, superbe de concentration et de finesse, Certan de May émouvant de raffinement, Vray Croix de Gay, Gazin et le Gay. Nous reviendrons sur les premiers dans notre dossier spécial… »

À suivre…

 

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.