Quatrième édition, quatrième succès pour la Coupe Ès-SENS, qui a eu lieu le 6 mai dans le somptueux décor du Château de Ferrières (77). Par Julia Wang, dégustatrice Bettane+Desseauve

Cette compétition étudiante, organisée par le club œnophile de l’École Normale Supérieure, reste à ce jour unique en son genre, puisqu’aux traditionnelles dégustations à l’aveugle et questions théoriques, elle ajoute une dimension gastronomique, couplant systématiquement les mets et les vins dans une fête des sens placée sous le signe de l’art de vivre et de l’hédonisme.

Michel Bettane, président du jury et Manuel Peyrondet, meilleur sommelier de France et fondateur du club Chais d’œuvre. © Florian Léger

Sous l’œil attentif et bienveillant de Michel Bettane, président du jury, et du meilleur sommelier de France Manuel Peyrondet, parrain du concours, douze équipes d’étudiants français, britanniques et américains se sont affrontées autour d’épreuves exigeantes d’analyse gustative, d’accords mets-vins et de culture générale.

Dans l’assiette ont défilé les fromages de la maison Androuet, les charcuteries d’Hugo Desnoyer et un filet de bar cuisiné au beurre d’abricot par Patrick Juhel, Meilleur Ouvrier de France et chef au restaurant du Château de Ferrières.

Les vins n’ont pas déparé, en variété comme en qualité : riesling d’Agathe Bursin, chenin de Jacky Blot, vin jaune de Stéphane Tissot, morgon de Marcel Lapierre, puligny-montrachet premier cru de Faiveley, bandol blanc de Pibarnon, avec en prime quelques whiskies de la distillerie Dalmore.

Bravo à l’EM Lyon et à l’ESSEC

L’EM Lyon s’est une fois de plus illustrée en finale en proposant un joli accord méditerranéen rosé-poisson, tandis que l’ESSEC s’est imposé avec l’épreuve théorique. En plus de nombreux lots, les candidats ont profité d’un cocktail au champagne, d’un concert de musique de chambre, d’un déjeuner gastronomique et de conférences-dégustations.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.