Même si je n’aime pas « boire en Suisse » c’est-à-dire ouvrir une bouteille pour moi tout seul, il faut bien en temps confiné se faire un peu plaisir. Par exemple, en mitonnant un savoureux confit de cuisse de poule accompagné d’un risotto aux champignons qui fera bien deux ou trois repas consécutifs. Il faut aussi continuer à mieux comprendre ce fameux et mystérieux rapport saveur/terroir qui m’obsède depuis tant d’années. Je reviens donc au millésime « conscrit » 2010 de mon précédent côte-de-brouilly et je choisis sur le même type de sol de gore (sable granitique) que celui que je trouve autour de chez moi, un côte-rôtie du sud de l’appellation, le bien nommé Blonde du Seigneur, sauf qu’il n’y a pas de côte-blonde dans cet assemblage, vinifié avec sa précision habituelle par Christine Vernay.

Blonde du Seigneur ?
La Côte Blonde est un lieu-dit où Christine n’a pas de vignes. Elle en possède une, pas loin, au lieu-dit Fongent qui n’est pas dans la Côte Blonde. Le nom de cette cuvée, Blonde du Seigneur, procède d’une triple joke :
1 – il n’y a pas de Côte Blonde
2 – Christine est brune
3 – mais elle aime Albert Cohen d’où Blonde (belle) du Seigneur

Le vin : domaine Georges Vernay, blonde du seigneur, côte-rôtie  2010
Le premier coup de nez, d’une définition cinglante et immédiate met en valeur le poivre typique de la syrah, adouci par une nuance vaguement florale, peut-être de violette. La bouche rappelle irrésistiblement le grain minéral et salé de mes crus du Beaujolais, comme si vraiment le sol prenait en charge et recadrait le cépage. Il n’y a pas d’épaisseur de texture dans ce vin, mais une ravissante fluidité, sans creux, ni sentiment de manque et une constance dans son évolution dans le verre sur au moins deux heures. Le boisé est parfaitement digéré, la longueur en bouche conforme à l’attente. N’attendez pas la complexité et, surtout, l’étoffe des cuvées récoltées plus au nord des hameaux de Tupins et Semons, à la limite de Condrieu, qui demandent un peu plus de vieillissement en bouteille pour atteindre la même harmonie.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.