Alain Chameyrat est un chanceux : il déguste en ce moment les bourgogne 2018 de la Côte d’or. Chaque semaine, il nous livre un coup de cœur dans un millésime qui se révèle magnifique.

Le domaine
Carel Voorhuis a succédé au talentueux David Croix depuis 2017, parti s’occuper de son domaine personnel à Beaune. Camille Giroud est un petit négoce de 75 000 bouteilles sur vingt-huit cuvées. Les 2018 de la nouvelle équipe ne renient rien de ce qui avait fait la renommée de cette maison qui existe depuis 1865. On retrouve toujours cette précision, cette pureté dans des vins qui s’imposent par leur spontanéité, leur soyeux et le parfum du pinot noir qu’ils exhalent. Les 2018 blancs et rouges sont d’un haut niveau, infiniment gourmands, racés, du plus modeste vin aux grands crus, avec la délicatesse et les touchers de bouche subtils qui sont la marque de cette maison bien proche d’une quatrième étoile.

Le vin
Camille Giroud, Tonton Marcel, chassagne-montrachet premier cru, blanc 2018

Ce tonton Marcel aurait eu l’habitude de faire la sieste auprès d’un menhir planté là bien après l’époque gauloise. Pur et cristallin, ce 2018 salin est de haute volée, aérien et précis sans occulter la petite rondeur caractéristique des chassagne-montrachet.

Le prix
110 euros

Les coordonnées
03 80 22 12 65 // [email protected]

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.