Dimanche prochain, nous fêterons les papas, nos héros. Et comme le rose n’est pas l’apanage des mamans, voici cinq champagnes dont la déclinaison en rosé est aussi incontournable que délicieuse.

La référence
Une référence en matière de champagne rosé. Le caviste qui vous va vous le conseiller ne se trompe pas. On peut faire confiance à la maison pour le sérieux de sa gamme. Ce champagne rosé puissant avec ses notes de petits fruits rouges mûrs surprend toujours par sa longueur et par son style original. Beaucoup de caractère, c’est un cadeau de choix.
Billecart-Salmon, Brut rosé
59 euros

Numéro 1
Le rayonnement du champagne dans le monde doit beaucoup à une poignée de maisons iconiques qui ont su faire d’un artisanat magnifique l’un des produits parmi les plus désirables. Bollinger fait partie de ce cercle restreint autant pour la force de son nom que pour la qualité de son travail. Le rosé impressionne par son ampleur en bouche et par la pureté de sa finale, longue et salivante. Le numéro un des champagnes rosés bruts et non millésimés.
Bollinger, Brut Rosé
58 euros

Du caractère
On aimerait plus d’aventures comme celle de la maison Paillard. Partie de presque rien dans un vignoble où les réputations se font et se défont peut-être plus vite qu’ailleurs, la marque a, moins de cinquante ans plus tard, une identité reconnue. Comme souvent, la clef du succès tient dans le style et le caractère dont ne manque pas ce beau champagne rosé, profond et vineux, intense dans sa finale.
Bruno Paillard, Rosé Première Cuvée
49 euros

À table !
L’histoire du champagne est indissociable de ses grandes maisons. Elles sont peu nombreuses à s’y être inscrite comme Gosset. La doyenne a du savoir-faire et sait nous en montre un large aperçu avec une gamme bien construite et hautement recommandable. On y trouve ce rosé équilibré, vineux et fin en bouche, plutôt destiné à la table et à une gastronomie raffinée.
Gosset, Grand rosé
55 euros

Faites partie du club
La marque au cordon rouge sait fait naître la fête dans nos imaginaires. Elle signe ce rosé dont le nom rend hommage à un peintre japonais et distribué sous la bannière de la gamme RSRV, club des amateurs de la maison. Précis, singulier et savoureux, c’est un cadeau idéal.
Mumm, Cuvée RSRV Foujita
47 euros

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.