On vous a récemment présenté en vidéo les premières cuvées du Domaine La Bouche du Roi qui exploite un terroir totalement inédit, à quelques encablures de la capitale, dans la Plaine de Versailles. Les trois jeunes fondateurs ne sont pas limités à cette expérience totalement nouvelle, ils viennent de mettre en bouteille le premier vin de la Tour Eiffel…

« Pour nous, c’est un honneur qu’une parcelle du Domaine La Bouche du Roi ait été choisie pour élaborer le vin de la tour Eiffel. La vinification était un vrai défi, mais aujourd’hui la qualité est au rendez-vous pour ce premier millésime. », explique Adrien Pélissié, co-fondateur avec Julien Bengué et Julien Brustis du Domaine La Bouche du Roi.

On rembobine
Pour ceux qui n’ont pas suivi leurs péripéties, voici un rapide retour sur une aventure hors norme.
Les trois jeunes professionnels ont planté vingt-six hectares de vignes dans la Plaine de Versailles en 2017, créant le premier domaine viticole professionnel d’Île-de-France.  Rappelons que l’on produisait du vin dans les départements autour de Paris jusqu’à ce que le phylloxera décime l’intégralité du vignoble francilien.
Les premières vendanges des chardonnay, chenin, merlot et pinot noir en 2019 ont permis de découvrir la typicité du terroir local, chaque cépage étant été vinifié séparément. Thierry Desseauve a eu la chance de déguster ces premières cuvées et il vous dit ce qu’il en pense, ici : https://www.mybettanedesseauve.fr/2020/09/16/premiers-vins-du-domaine-la-bouche-du-roi-dans-la-plaine-de-versailles/

Viticulture locale, circuit court
Cette approche 100 % locale va séduire la SETE (Société d’Exploitation de la tour Eiffel) et la société Sodexo qui souhaitent marquer ainsi le retour de Paris comme capitale moderne du vin. Les premiers merlots récoltés ont donc été transporté dans un chai exceptionnellement installé au premier étage de la Dame de fer. L’installation des cuves ne fut pas une mince affaire… Cette installation atypique a permis de faire découvrir la vinification aux visiteurs de la tour Eiffel à travers cette expérience oenotouristique totalement originale.

Cette première cuvée, un monocépage donc, est d’un rouge profond avec un nez de fruits frais et de cerises noires et une note d’épices. « C’est un vin équilibré avec une structure racée, des tannins fins et soyeux », commente Julien Brustis, le winemaker.

Pour l’édition 2020, les raisins ont été de nouveau acheminés vers la tour Eiffel pour redémarrer un nouveau cycle de vinification.

Cette cuvée est commercialisée sur le site La Bouche du Roi et dans les magasins Le Printemps du Goût et une sélection de cavistes parisiens, dans un coffret édition limitée.

Si vous la dégustez, n’hésitez pas à nous faire vos retours en commentaire !

 

 

 

 

 

 

Photos : @ultimate_content

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.