Nous voilà arrivé à la fin de ce voyage gustatif à travers le millésime 2018 en Bourgogne. Cette semaine, Alain Chameyrat nous parle de quatre domaines de santenay qui signent de très beaux 2018.

Domaine Françoise et Denis Clair, la finesse retrouvée

Une tendresse particulière
Jean-Baptiste Clair gère le domaine depuis 2011. Les quatorze hectares du vignoble, dont huit et demi plantés en rouge, se concentrent à Saint-Aubin et Santenay et couvrent les climats les plus convoités tels qu’En Remilly, Murgers des Dents de Chien, ou encore Sous Roche Dumay. Les vins rouges, qui étaient la spécialité de son père Denis, sont ici vinifiés en cuves béton et offrent un caractère floral, un fruit croquant et une tendresse particulière. Les blancs, qui ont progressé de façon spectaculaire depuis l’arrivée de Jean-Baptiste et dont la vinification s’effectue à Saint-Aubin, présentent une droiture cristalline et une précision remarquable.

Le vin
Domaine Françoise et Denis Clair, Santenay premier cru Clos de la Comme, rouge 2018
Monopole de la famille Clair, ce petit clos d’un hectare nous donne ce santenay raffiné au fruit délicat, long en bouche, sans la moindre aspérité dans un style qui privilégie la finesse tactile et aromatique.

La note

16/20

Le prix
24 euros

Les coordonnées
03 80 20 61 96 // [email protected]

———————–

Sous le charme des rouges du Domaine Lucien Muzard et Fils

Gourmands
Le domaine de Claude et Hervé Muzard s’étend sur près de dix-huit hectares, avec une représentation majoritaire des climats de Santenay, dont cinq premiers crus. Une petite activité de négoce complète la gamme du domaine sur les climats tels que Puligny, Chassagne ou Volnay. Le style des vins rouges correspond à des santenays qui possèdent une gourmandise dès leur jeunesse, à l’exception de quelques climats à attendre quelques années. Les blancs, qui ne représentent que 20 % de la production, sont également rapidement accessibles. Nous nous sommes régalés avec les 2018, notamment les rouges qui donnent une belle image de Santenay.

Le vin
Domaine Lucien Muzard et Fils, Santenay premier cru Clos de Tavannes, rouge 2018
Bouche sur la cerise griotte, la mûre, finale délicatement tannique, minérale, de grande longueur, jolie race.

La note
16,5/20

Le prix
29,9 euros

Les coordonnées
03 80 20 61 85 // [email protected]

———————–

Domaine Bachey-Legros, la référence

Vieilles vignes
Ce domaine historique et familial de dix-neuf hectares possède un patrimoine de vieilles vignes hors du commun. Christine Bachey et ses deux fils Lénaïc et Samuel y développent une série de magnifiques vins issus des vignobles de Santenay, Maranges et Chassagne-Montrachet. La construction d’une nouvelle cuverie donne à ce trio familial les moyens de transcender davantage les climats magnifiques dont ils disposent. Dans les deux couleurs, les vins sont de vraies expressions de leurs terroirs mis en valeur par des élevages élégants. Les rouges 2018 nous ont impressionnés par leur gourmandise et par leur race, des modèles pour Santenay.

Le vin
Domaine Bachey-Legros, Santenay premier cru Clos Rousseau, rouge 2018
Nez splendide, bouche voluptueuse, crémeuse, à boire ou à garder. La vinification est remarquable, réalisée dans un esprit moderne pour tirer le meilleur parti de vignes qui ont été manifestement bien traitées. On se régale. Une référence à Santenay.

La note
16,5/20

Le prix
33 euros

Les coordonnées
06 07 43 00 76 // [email protected]

———————–

Domaine Antoine Olivier, pour tout le temps

Antoine Olivier est un vigneron-négociant à la tête de l’activité familiale de Santenay qu’il a reprise en 2003. Certes, il est en recherche permanente de la qualité, mais surtout du plaisir au travers de ses vins, le tout sous le signe de l’humour, que l’on saura apprécier avec les noms donnés à ses cuvées. Le vignoble tend vers une viticulture biologique depuis 2010, sans désir de certification, pour garder une marge de manœuvre. Les vins sont à tendance très minérale et expressifs du terroir calcaire en blanc, énergiques et salins en rouge. Superbe santenay blanc 2018 le Bievaux qui en remontre à bien des premiers crus et un santenay beaurepaire rouge délicieux du même millésime.

Le vin
Domaine Antoine Olivier, Santenay premier cru Beaurepaire, rouge 2018
Cerise fraîche au nez comme en bouche. Il démarre souple et finit plus tendu, l’allonge est réelle, la finale élégante.

La note
16,5/20

Le prix
31 euros

Les coordonnées
5, rue Gaudin 21590 Santenay
Tél : 03 80 20 61 35
[email protected]
www.antoineolivier.wine

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.