Christophe Briotet meilleur winemaker pour les vins rouges
Trois années seulement après son relancement, la Maison bourguignonne Edouard Delaunay a remporté un palmarès exceptionnel à l’International Wine Challenge (IWC) 2020. Elle totalise pas moins de huit trophées dont ceux du meilleur vin rouge de Bourgogne, meilleur vin rouge français, meilleur pinot noir du monde, mais également celui du winemaker de l’année pour les vins rouges, attribué à Christophe Briotet. Et pas moins de quinze médailles d’or, trente médailles d’argent et sept médailles de bronze…

Le concours le plus rigoureux du monde
L’International Wine Challenge est reconnu comme le concours de vin le plus rigoureux et le plus influent du monde. Son comité de dégustation est coprésidé par six des meilleurs dégustateurs de vin de la planète. Ce Challenge récompense chaque année, les meilleurs winemakers du monde entier. Au cours du processus d’évaluation très rigoureux de l’IWC, tous les vins sont dégustés à l’aveugle puis évalués selon leur fidélité à leur style, à leur région d’origine et à leur millésime. Chaque vin médaillé à l’IWC a été dégusté au moins trois fois : d’abord par un minimum de deux jurys, puis par deux coprésidents qui vérifient les évaluations faites par ces derniers. Les équipes d’évaluation de l’IWC sont composées d’experts et de personnalités influentes du secteur vitivinicole international, de décideurs commerciaux, d’acheteurs et de MW œuvrant de concert pour découvrir chaque année les vins les plus qualitatifs des 52 pays producteurs représentés au concours.

La belle endormie s’est réveillée
C’est en 2017 que Laurent Delaunay décide de racheter la Maison Edouard Delaunay en tant qu’héritier puisqu’elle avait été créée en 1893 par Edouard Delaunay, son arrière-grand-père. Son ambition : réveiller cette belle endormie et lui redonner le rang de grande maison bourguignonne, en proposant des vins haut de gamme, reflets de l’excellence des terroirs de Côte de Nuits et Côte de Beaune. Il mise pour cela sur des investissements conséquents et une année de travaux pour réhabiliter entièrement la cuverie du Château de Charmont à l’Etang-Vergy (Hautes-Côtes de Nuits). Il s’entoure aussi d’un jeune chef de cave talentueux : Christophe Briotet, ancien responsable de caveau Domaine du Lycée viticole de Beaune, passé par plusieurs belles maisons en France et à l’étranger. Grâce à sa société DVP–Domaines & Vins de Propriété qui est l’un des principaux distributeurs de vins de domaines indépendants bourguignons et à un important réseau de relations dans le vignoble, Laurent Delaunay a sorti, dès son 1er millésime 2017, une très belle gamme d’une trentaine de cuvées allant des appellations régionales aux Grands Crus.

Côté bulles, c’est Michel Parisot, champagne Devaux qui est couronné à l’IWC

Michel Parisot.

Située à Bar-sur-Seine, la Maison Devaux imagine des cuvées singulières issues majoritairement de la Côte des Bar, Montgueux et de la Côte des Blancs. Mélomane et motard, Michel Parisot, le chef de caves a évolué depuis son arrivée chez Devaux en 1991. Son but a toujours été de créer des vins de plaisir. Son travail, et celui de toute son équipe, est récompensé par le titre de Meilleur Winemaker Sparkling 2020 du Challenge IWC. Bravo à eux !

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.