Pour fêter ses 60 ans dans un contexte inédit, la vente des Hospices de Nuits compte plus que jamais sur la mobilisation des grands amoureux de vins bourguignons afin de lui permettre de poursuivre sa mission de solidarité et de soutien


Une vente, deux causes
La vente aux enchères des Hospices de Nuits a systématiquement lieu le second week-end du mois de mars. Les vins ont eu plusieurs mois pour s’affiner et commencer à intégrer leur élevage. Le terroir de Nuits est mis à l’honneur. Seul un legs sur Gevrey-Chambertin vient compléter l’offre. Cette vente fonctionne sur le même principe que celle de Beaune. Les bénéfices contribuent au budget d’investissement d’un hôpital, celui du centre hospitalier de Nuits-Saint-Georges. Les Hospices de Nuits-Saint-Georges soutiennent aussi une œuvre caritative en leur versant les profits de la vente d’une pièce de vin : la pièce de charité.

Les vignes des Hospices de Nuits.

Une vente, une pièce
Une pièce bourguignonne contient 228 bouteilles. 114 seront individuellement proposées à la vente dont 112 de vin rouge et 2 de vin blanc. Il y a certes moins que l’année précédente (124 en 2020), mais la qualité est au rendez-vous. Des négociants, comme Albert Bichot, revendent certains lots à la bouteille pour le plus grand bonheur des particuliers qui ne peuvent pas s’offrir une pièce entière. En 2020, la pièce de Nuits-Saint-Georges rouge 1er Cru « Les Saint-Georges » cuvée Georges Faiveley a atteint le prix de 24 000 euros, un record. La vente sera menée pour la deuxième année consécutive par le tandem, Maître Hugues Cortot, commissaire-priseur, et Aymeric de Clouet, expert en vins. Grâce à ce duo, l’édition 2020 a enregistré une augmentation de 34 % des prix de vente par pièce. Ils espèrent faire la même performance en 2021 malgré un contexte difficile lié à la pandémie.

Des fûts ou des pièces bourguignonnes.
La pièce de charité.

Une nouveauté
À l’occasion des 60 ans de la vente des Vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges, le domaine propose aux particuliers de contribuer à cette œuvre de bienfaisance. Comment ? Ceux qui qui le souhaitent pourront acheter une ou plusieurs bouteilles issues de la pièce de charité. Ce lot exceptionnel est produit à partir de très vieilles vignes de plus de 70 ans plantées sur la prestigieuse parcelle de Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Les Saint-Georges ». Chaque bouteille coûte 150 euros et chaque souscription permettra d’augmenter le montant de la pièce de charité dont les bénéfices seront reversés cette année à l’Institut Pasteur pour financer les recherches sur les mutations des virus de la grippe, qui peuvent également être utiles pour les variants de la Covid-19. Érik Orsenna, ambassadeur de l’Institut Pasteur et du Réseau International des Instituts Pasteur, sera le parrain de cette 60e édition.

2020, un millésime particulier
« Les vins présentent un profil de fraîcheur aromatique et gustative, de fruits rouges acidulés, le soleil ayant apporté beaucoup d’onctuosité sur les premières bouches, et on retrouve une tension en finale qui équilibre les cuvées. Les vins sont très riches et aériens. On retrouve même certaines fraîcheur sur les pinots. », souligne Aymeric de Clouet.

Pour le régisseur du domaine des Hospices de Nuits-Saint-Georges, Jean-Marc Moron : « Les crus se distinguent une nouvelle fois, chacun gardant bien ses caractéristiques, dans la continuité de 2019, mais quelques crus franchissent un palier qualitatif supplémentaire et la cuvée de charité, un assemblage nouveau, a permis d’obtenir un vin extraordinaire. »


La vente aux enchères aura lieu
le dimanche 14 mars à 14h30 au château du Clos de Vougeot. Vous pourrez suivre et participer à la vente, en direct, sur interencheres.com

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.