Nous apprenons la disparition d’Anne-Marie Charmolüe, veuve de Jean-Louis, ancienne propriétaire du château Montrose. Après s’être occupé de ce second cru classé en 1855 de Saint-Estèphe, le couple s’était installé en Provence au château Romanin avec l’envie d’y produire de grands vins et d’en faire une référence pour la région. Ils y faisaient des vins délicieux et recevaient à la propriété avec une immense générosité.
À sa famille, à ses proches et aux équipes du château Romanin, nous présentons nos sincères condoléances.
Photo : Château Romanin

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.