À peine éteint le cierge pascal, qui éclaire la célébration solennelle de la vigile pascale la nuit de Pâques, que des vignerons sont obligés d’allumer des bougies pour sauver les bourgeons du gel. Une vague de grand froid s’abat sur toute la France depuis quelques jours obligeant les viticulteurs de Bourgogne, Bordeaux, Champagne et d’autres régions à se mobiliser toutes les nuits pour sauver le futur millésime. Nous les soutenons et leurs souhaitons bon courage.

Photo : Le vignoble de Château Anthonic en moulis-en-médoc à Bordeaux dans la nuit du 6 au 7 avril. Le thermomètre affichait -5°C à minuit. ©Nathalie Coipel Cordonnier

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.