Thierry Desseauve, en sa qualité de directeur de la publication du magazine En Magnum et de Président de la société éditrice Bettane Desseauve SAS a été poursuivi en justice par Mme Fleur Godart pour « injure publique en raison de son sexe ». Cette dernière estimait s’être reconnue dans un dessin de Régis Franc publié dans notre numéro 21 (1) et « y être présentée comme une prostituée ». L’affaire, très médiatisée, a été traitée en audience publique par la dix-septième chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris le 4 mai dernier. Les juges ont rendu leur verdict ce 8 juin et ont débouté Mme Fleur Godart de l’ensemble de ses demandes en déclarant son action irrecevable « faute d’être identifiable sur la publication ». Les deux parties ont dix jours pour faire appel de la sentence rendue.

  • Nous avons consacré notre éditorial du numéro suivant, le 22, à cette affaire et ses répercussions : à lire ICI.

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.