En Magnum #11, en kiosque dès demain

Avec des bordeaux (2015), des bourgognes (les vins que l'on veut absolument), la Corse de Michel Bettane, des vins autrichiens, des restaurants italiens, des master class, des interviews de magnums. Bref, il est grand, il est intéressant, à lire absolument.

35 millésimes de clos-sainte-hune

Véritable institution à Ribeauvillé et au-delà, Trimbach illustre parfaitement ces familles de négociants qui, en complément de leurs achats de raisins, gèrent avec soin un vignoble idéalement situé sur les meilleurs coteaux et grands crus.

Quand il y a un acheteur, il y a un vendeur

Après les cracheurs dans la soupe, les pleureuses. On commence à voir ici où là d’aimables informateurs pleurer sur le sort misérable des propriétaires de grands crus contraints de vendre le patrimoine né de la sueur (ou de la chance) de leurs ancêtres à des tentateurs diaboliques qui leur proposent des ponts d’or.

Les vins ultra-festifs

LE NOUVEAU STANDARD DE NOTATION WINE LISTER ANALYSE DES DONNÉES DE QUALITÉ, DE NOTORIÉTÉ DE LA MARQUE ET DE FORCE ÉCONOMIQUE POUR DONNER UNE VISION À 360° DES GRANDS VINS DU MONDE ENTIER. CELA PERMET AUSSI UNE COMPARAISON DES DIFFÉRENTES RÉGIONS VITICOLES

Beaujolais, une génération plus loin

Le beaujolais avait fini par se perdre dans les excès du nouveau. Ça n’est pourtant pas une fatalité. Qu’il soit village ou cru, le beaujolais peut être bon. Et même grand. Une jeune génération de vignerons a décidé de relever le défi. On en a choisi treize. Ils vont changer la région. Et ceux qui boudent le beaujolais vont changer d’avis.

Ils font du vin malgré tout

«Au Liban, nous souhaitons bénéficier du savoir-faire d’un œnologue français. Le pays n’a plus cette expertise depuis très longtemps », explique Édouard Kosremelli, directeur général de Château Kefraya depuis 2013. Les Libanais sont curieux et regardent ce que font les Français et se posent surtout la question : pourquoi le font-ils ?

Jean-Luc Colombo, Cornas réinventé de 1987 à 2014

Nul ne songerait aujourd’hui à contester l’excellence du travail accompli à Cornas par Jean-Luc Colombo avec son épouse Anne, relayé depuis quelques années par sa fille Laure (photo). L’œnologue révolutionnaire et suspect des années 1980

Quarante super bordeaux face à l’épatant 2016

Un super bordeaux, c'est la nouvelle façon d'aimer le bordeaux. Des vins très bons, excitants, pas (trop) chers, avec de l'enthousiasme dans le verre et des dégustateurs épatés. Le meilleur tremplin pour aimer les...

Quarante super bordeaux face à l'épatant 2016

Un super bordeaux, c'est la nouvelle façon d'aimer le bordeaux. Des vins très bons, excitants, pas (trop) chers, avec de l'enthousiasme dans le verre et des dégustateurs épatés. Le meilleur tremplin pour aimer les...

Les rouges du Douro

Il est difficile pour un premier contact de procéder à une synthèse informée sur des vins qui tendent à se développer dans leur volume de production et à s’affirmer sur les marchés internationaux en...