Château Rouget 2020, les raisons du succès par Thierry Desseauve

0

Pomerol est un royaume. Un micro-royaume certes, mais où cabernet franc et surtout merlot, fidèles sujets, trouvent ici un terrain d’expression absolument unique.
Au cœur de ce petit territoire, un plateau au sol d’argile, de graves, de silice se taille la meilleure part. C’est ici que les crus les plus fameux se succèdent d’un rang de vigne à l’autre.
Entre Eglise-Clinet, Petrus et le Gay, voici Rouget, illustre cru né au début du XVIIIe siècle. La famille Labruyère, qui a su bâtir un groupe viticole présent également en Beaujolais, en Bourgogne et désormais en Champagne, a acquis la propriété il y a près de vingt ans.
Rouget couvre aujourd’hui 17 hectares, s’étend sur une pente douce du plateau de Pomerol à proximité du bourg de l’ancienne église. Les deux tiers des vignes se situent autour de la propriété, mais Château Rouget compte également de très belles parcelles en face de Petit Village, du Pin et de Trotanoy.
Le vignoble est composé des cépages les mieux adaptés à son terroir : le merlot représente 85% de l’encépagement, il est associé au cabernet franc qui trouve ici les conditions idéales pour mûrir sereinement. À l’image de ce millésime 2020 dégusté en primeurs et commenté par Thierry Desseauve, expert.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.