Lebey fête les bistrots • Restaurant Les Crayères, ce champion • Cognac Panther • Jeune canaille • Deux jours à Madiran. Chaque jour du nouveau, en voici cinq

Lebey fête les bistrots

Le célèbre guide Lebey met à l’honneur la bistronomie dans quelques belles tables de la capitale. Du lundi 22 au vendredi 26 novembre, cinq jolis rendez-vous et autant de beaux dîners seront proposés lors de la deuxième édition du Grand Bistrot de Noël. Participez également aux deux évènements phares qui rythmeront ces dîners : le championnat du monde de l’œuf mayonnaise et la remise du prix Staub Lebey du « Meilleur bistrot de l’année ».

Au programme :
Lundi 22 : Ground Control (XIIe arr.)
Mardi 23 : Oui mon général (VIIe arr.)
Mercredi 24 : Polissons (XVIIIe arr.)
Jeudi 25 : Bistrot de Paris (VIIe arr.)
Vendredi 26 : Restaurant Cena (VIIIe arr.)
Informations sur legrandbistrotdenoel.fr

Restaurant Les Crayères, ce champion

La récompense est bien méritée. En Champagne, quand il s’agit de bonnes tables, impossible de ne pas penser au Crayères et à son restaurant, Le Parc. Grande gastronomie, art de recevoir, sens du service, et caves incroyables, le lieu n’a jamais cessé d’impressionner. Il vient d’être élu meilleure carte de champagnes et d’effervescents du monde par le magazine The World of Fine Wine. Tant de talents au même endroit, bravo.
Plus d’informations sur lescrayeres.com

Cognac Panther

Installée depuis 1862 en plein cœur de la ville de Cognac, Meukow, dans le giron de la compagnie de Guyenne depuis 1979, s’est forgé un style à part dans le monde des cognacs. Une signature où l’intensité aromatique domine, à l’image de ce VSOP présenté dans un coffret accompagné de ses deux verres « rock ». Richesse, finesse des arômes, générosité. Un cognac pour les fêtes.
Cognac Meukow, VS (70 cl) et deux verres « rock », 36,90 euros le coffret

Jeune canaille

Depuis 1485, 27 générations de vignerons se sont succédé dans la famille Jonquères d’Oriola. Toutes animées par deux passions : la vigne et le monde équestre. Après un voyage dans plusieurs domaine autour du monde, William Jonquères d’Oriola pose en 2010 ses valises dans son Roussillon natal, aux côtés de son père. La transmission dure dix ans. « Une chance », explique le nouveau propriétaire. Vin de plaisir à déguster entre copains, canaille met le partage au centre de la table. C’est aussi une invitation à découvrir l’ensemble de la gamme.
Jonquères d’Oriola, La Canaille (rouge ou blanc), 8,50 euros
jonqueresdoriola.fr

Deux jours à Madiran

Les portes des châteaux Montus et Bouscassé à Madiran seront ouvertes ce week-end pour faire briller une nouvelle fois la culture et les vins du Sud-Ouest. Au programme, buffet dînatoire et concert dansant le vendredi, survol du vignoble en hélicoptère, verticales de La Tyre, vin emblématique du château Montus ou verticale la cuvée Vieilles Vignes du Château Bouscassé. à ne manquer sous aucun prétexte.
Programme complet sur brumont.fr

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.